COMMENT EDUQUER SON CHIOT OU CHIEN?

L ’education du chiot


De deux à quatre mois : la familiarisation
Il s’agit de la période d’imprégnation la plus favorable. Le chien durant ce laps de temps est particulièrement apte à affronter l’inconnu sans peur excessive. Vous devez en profiter pour lui montrer le maximum de choses possibles : vélo, trottinette, moto, personnes étrangères ( enfants et adultes) perçues comme amicales, bruits divers, les trajets en voiture…..

la liste est sans fin. Le chiot doit être immergé dans le monde extérieur afin de ne pas développer plus tard des “phobies” qui pourraient se transformer en agressivité difficile à contrôler à l’âge adulte. Le chiot est particulièrement méfiant face à l’inconnu ( humain ou situation) . C’est la raison pour laquelle certain chiens font d’excellents chiens de garde.

Cette méfiance naturelle doit être contrebalancée par une connaissance approfondie du monde afin qu’ils puissent faire la différence entre une situation normale et un danger réel.Si votre chiot manifeste sa peur, ne le réconfortez pas en le prenant dans vos bras ou en le caressant.

Vous lui apprendriez  ainsi qu’il est normal d’avoir peur de cette situation. Parlez lui calmement et laissez le affronter l’évènement. S’il vous voit sereine, il comprendra qu’il n y a pas de danger.  

 Certes, votre chiot ne sera pas totalement immunisé contre certaines maladies durant cette période, mais privilégier sa sécurité sanitaire vous demandera de redoubler d’effort par la suite pour obtenir un bon  résultat.

Étant donné les prédispositions génétiques de cette race, je privilégierai ses aptitudes sociales futures. En dernier ressort, c’est à vous d’en décider.


Sortez votre chiot au moins une heure par jour, de preference en ville,   toujours en laisse. Vous pouvez fractionner ses sorties si vous le désirez.

Pourquoi mon chiot grogne?


Si votre chiot grogne sur un inconnu ou un autre chien, corrigez le immédiatement en le pinçant au niveau du cou et en disant “non” sur un ton décidé.  Le chien ne doit jamais prendre l’initiative de l’agressivité ou y répondre. Vous êtes le leader et vous êtes donc le seul à savoir ce qui est un danger et ce qui ne l’est pas.  

Encore une fois, tous les chiots ou certaine race de chien sont têtus qui naturellement prend des initiatives. Vous ne “casserez pas“ son tempérament en agissant ainsi, vous apprendrez à le contrôler.

La nourriture du chiot

Vous devrez également lui apprendre à accepter qu’un humain touche sa nourriture alors qu’il est en train de manger. Il faut d’autre part l’habituer à donner son os ou son jouet sur commande.


Durant cette période et pour toujours, vous devez: 
Lui interdire les couchages en hauteur ( lits, canapés…)
Lui interdire les chambres des enfants ( vous ne pourrez pas gérer leurs interactions dans ces endroits isolés)
Ne pas autoriser les enfants à jouer de façon violente avec le chien. Ils ne doivent jamais non plus se mettre en position d’infériorité face à lui. ( sur le dos par exemple, le chien les surplombant) 
Ne jamais le nourrir durant vos repas! Vos enfants doivent pouvoir manger un gâteau à côté du chien sans que ce dernier imagine pouvoir y goûter. 

Comment donner la nourriture à votre chiot?


La nourriture du chiot ne doit jamais être disponible à tout moment. Nourrissez le deux ou trois fois par jour en lui demandant d’abord d’obéir à un commandement ( assis par exemple). Apprenez lui que rien n’est gratuit dans la vie.
Donnez lui des ordres clairs : exemple, son nom et assis


Une règle ne souffre aucune exception. Si vous lui interdisez quelque chose, il en ira toujours ainsi. Dans le cas contraire, il décidera de faire ce qui l’arrange et ne vous écoutera pas non plus pour le reste puisqu’à ses yeux vous serez un leader incohérent. 


On ne dérange pas un chien qui dort avant de l’avoir au préalable réveillé par son nom ou un bruit. Il pourrait mordre par peur. Surtout un chiot. 
Clôturer votre propriété de tel sorte à ce que le chien ne puisse avoir aucun doute sur le périmètre de son territoire. Il ne doit pas pouvoir sauter la clôture. Ceci est impératif pour la sécurité des passants.

La propreté du chiot

En ce qui concerne l’apprentissage de la propreté. Il ne sert à rien de réprimander un chiot ou un chien à posteriori lorsqu’il a fait une bêtise. L’animal comprend que vous êtes fâché, raison pour laquelle il prend une attitude soumise ( queue et oreilles basses) mais en réalité.

Il ne sait pas pourquoi, quand bien même  vous mettriez sa truffe sur ses déjections.  Vous devez lui dire “non” d’un ton ferme lorsque vous le prenez sur le fait et le mettre dehors aussitôt à l’endroit où il doit normalement faire ses besoins. Sortez votre chiot toutes les deux heures à l’endroit que vous aurez choisi pour cela et félicitez le lorsqu’il y fait ses déjections.


Les récompenses pour une bonne attitude peuvent être des caresses, des biscuits ou un ton de voix joyeuse. Alternez les types de recompense. Face à un apprentissage, que ce soit de la familiarisation ou de l’obéissance, ne laissez jamais le chiot sur un échec. Vous renforceriez cette réaction.


Durant les quartes premiers mois de sa vie, le chiot doit apprendre les interdits mentionnés plus haut ( les règles de la maison) et quelques commandements de base ( assis, couché, marcher en laisse..), à accepter que les humains touchent sa nourriture et ses jouets. Le reste viendra plus tard. 

Maturité physique et mentale du chiot?


Sur le plan physique, le chiot comme l’éxemple du Cane corso est adulte vers 18 mois. Il faut éviter de stresser ses articulations avant la fin de sa croissance pour éviter les problèmes futurs d’ossature et de ligament. 

Ne l’encouragez  pas à sauter durant cette période. Achetez une rampe pour le faire descendre et monter de la voiture. 

Évitez lui les escaliers le plus possible. A partir de l’âge de deux ans, votre chien commencera à développer sa musculature mais sa “charpente “ sera définitive.


Sur le plan mental, une femelle est adulte vers deux ans et un mâle vers deux ans et demi voir trois ans. Ne prenez pas les comportements de votre chiot pour des traits de caractère définitifs. Un chiot cane corso équilibré est amical envers tous. Il s’affirmera plus tard.

Vers un an, il commencera certainement à vouloir remettre en cause votre autorité. Il suffira de rester ferme. Ce chien a un tempérament dominant.

Si vous ne représentez pas l’ordre à ses yeux il tentera de le faire régner à votre place. Vers deux ans, il commencera à se montrer méfiant, territorial et protecteur. S’il est bien éduqué et familiarisé, cette tendance sera contrôlée pour votre plus grand bonheur. 

Laisser un commentaire

close

Réservez mon livre maintenant !