LA CASTRATION EST UN ACTE DE MALTRAITANCE?

Eric TRAMSON éducateur canin international répond :

Jacques Guérin Président du conseil national des vétérinaires,  professionnels du monde animalier, aux associations, aux journalistes sans oublier les vétérinaires ! 

Monsieur le Président du Conseil de l’ordre des vétérinaires ; en réponse à votre interview, publié dans plusieurs médias.

Je vous demande d’accepter que nous puissions publiquement échanger ensemble nos arguments lors d’une confrontation pendant une conférence de presse pour la cause animale au lieu de parler par médias interposés et vous informe avoir terminé un tournage documentaire pour une grande chaine de TV qui sera diffusé prochainement.

Monsieur le Président du conseil de l’ordre des vétérinaires, vous avez déclaré publiquement suite aux l’articles : cette méthode à l’audience grandissante laisse sceptique Jacques Guérin, président du Conseil national de l’Ordre des vétérinaires.

« Elle met en avant une certaine forme de maltraitance des animaux, ce qui n’est pas le but d’un éducateur canin, ni d’un vétérinaire, qui traite les problèmes comportementaux d’un chien », indique-t-il, pointant aussi « des problèmes sanitaires, liés à l’hygiène et à la transmission de maladies ».

 Sachez que je ne laisserai personne, ni professionnels, ni associations, ni médias à compter de ce jour salir ma réputation ou autre. Je n’ai jamais été condamné pour acte de maltraitance sur les animaux. La justice de notre pays a récemment confirmé par une décision que ma méthode n’est pas un acte de maltraitance animale. 

Je ne comprends pas votre silence ainsi que celui du conseil National de l’ordre des vétérinaires et tous les vétérinaires malgré mes sollicitations emails, tel, courrier AR etc… suite au Docteur Moles vétérinaire qui aurait frappé un petit chien de race Jack Russell de deux ans et demi prénommé Jacket appartenant à Monsieur Noah Suzanne.

Je vous rappelle qu’actuellement ce docteur vétérinaire est interdit par la justice d’exercer sa profession et mis en examen. https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/eure/chien-battu-veterinaire-eure-video-qui-fait-scandale-1790227.html

L’association Stéphane Lamart, reconnue d’utilité publique, prend connaissance des  images et les publie sur ses réseaux sociaux. Mercredi soir 19 février, près de 600 000 vues et a été partagée 10 000 fois.

Maltraitance animale ?

Monsieur le Président, puisque l’usage de la salive sur un animal vous paraît être une forme de maltraitance, quelle est votre position face à l’usage et la vente des colliers électriques, colliers étrangleurs, colliers à pointes ou collier chaînette utilisés par un grand nombre de particuliers et de professionnels, que ce soit dans les clubs canins de la Société Centrale canine (S.C.C) , le dressage des chiens au mordant, éducateurs canins, agents cynophiles de sécurité, police, armée etc… ?  Je vous rappelle que tous ces colliers sont pourtant en vente libre. Ne pensez-vous pas que ces matériels sont assimilables à un acte de maltraitance animale ?  Je vous précise également que la S.C.C a supprimé l’utilisation de ces colliers lors des manifestations canines (concours de beauté) en revanche, les compétions canines qui exercent le mordant, ses colliers ne sont pas interdits pendant les entraînements ?

eric tramson

Certains vétérinaires recommandent la castration en cas d’agressivité.

Pourriez-vous nous indiquer, Monsieur le Président, les études scientifiques sur lesquelles les vétérinaires se basent lorsqu’ils préconisent ce remède à l’agressivité canine ? L’efficacité de cette technique a-t-elle été démontré ?

Considérez-vous que la castration soit une forme de maltraitance au même titre que la coupe des oreilles ou de la queue ?  https://youtu.be/h0L3KwfigIk

Voici un article daté du 03 mars 2020 par le docteur vétérinaire Dehasse  Joel qui confirme et vient donc me rejoindre depuis ses années ou je dénonce cette hypocrisie sur la castration mais surtout pour la santé de nos chiens: https://www.facebook.com/joel.dehasse/posts/10162990637735655

Je précise que si la castration est préconisée pour la santé de l’animal,  éviter des croisements interdits, les chiens dans les refuges et non inscrit au LOF ou FCI alors oui mais en aucun cas quand vous avez un chien dit agressif ou mordeur.

Pensez-vous, Monsieur le Président, que les euthanasies soient une solution plus « humaine » pour résoudre les problèmes d’agressivité canine que les tentatives de rééducation des chiens et des maîtres ? Ma méthode ne se limite pas à la simple application de la salive, je préfère utiliser le terme de la « communication salivaire » que « cracher » sur la gueule des chiens qu’utilise certains médias pour faire du clic. Ce n’est qu’un « outil « parmi d’autres de la rééducation canine que je mets en place. Je forme également les maîtres et je parviens à éviter bon nombre de décisions d’euthanasie. (Voir mes 890 vidéos de témoignages et de mon travail )

Est-ce parce que je milite contre la castration comme solution à l’agressivité canine et que je m’insurge contre les euthanasies que vous vous en prenez particulièrement à ma méthode ?

 Voici une vidéo réalisée en présence d’un docteur vétérinaire comportementaliste qui vient contredire vos propos « met en avant une certaine forme de maltraitance des animaux »: https://www.youtube.com/watch?v=vN1Zc-6mLOY&t=366s

Je vous invite à venir consulter les nombreuses vidéos de ma chaine you tube et constater les témoignages des docteurs vétérinaires, journalistes, assureurs, médecins, professionnels canins, bénévoles, associations etc.… qui sont venus me voir dans mon centre de rééducation canine des chiens agressifs, chiens mordeurs, chiens prévus à l’euthanasie dont ma structure située dans le VAR à Trans en Provence est homologuée par les services vétérinaires ( DDPP) y compris pour le dressage des chiens au mordant.

Je suis également disposé à vous inviter à assister à une journée de stage de formation avec un chien agressif ou un chien prévu à l’euthanasie afin que vous puissiez observer et vous faire votre propre idée en connaissance de cause.

Réponse liée à l’hygiène et à la transmission de maladies ».

Dans mes ouvrages « LE CHIEN DE VOUS A LUI » https://erictramson.com/livre-deducation-et-dressage-pour-chien-et-chiot, publié aux éditions Sydney Laurent, vous trouverez un article du médecin de guerre Christopher BESSE, co-fondateur de l’O.N.G Merlin, expliquant que les éléments pathogènes en question, présents dans la salive canine, peuvent se trouver également dans la salive humaine. Cette dernière n’est donc pas plus toxique que la nôtre. Si vous vous trouvez en sous immunité, soyez prudent dans vos contacts en général, c’est une question de bon sens. Monsieur le Président : Que préconisez-vous concernant les chiens venant lécher le visage de nos enfants après s’être léché les parties génitales ou avoir léché des excréments ? Faut-il contre indiquer le contact avec les chiens à la population pour raison d’hygiène ? Des études n’ont-elles pas démontré au contraire que les enfants grandissants dans des fermes développaient moins d’allergies que les citadins ?

Origine de la méthode par la communication salivaire :

Quant à l’origine de ma méthode de la communication salivaire, elle provient d’une démarche empirique et après avoir étudier le réflexe Pavlovien conditionné du scientifique Ivan PAVLOV. Cela n’a rien d’original et de nombreuses découvertes ont été faites ainsi puis expliquées et validées par la science à posteriori. Je n’ai jamais prétendu être un scientifique. J’ai découvert l’impact de la salive sur le comportement des chiens par hasard, puis j’ai répété cette expérience sur tous les chiens, agressifs ou non, qui m’ont été confié et mon intuition a été confirmé par l’expérience. Les résultats sont visibles sur plus de 880 vidéos disponibles sur ma chaine you tube.

 

Conclusions

J’aimerais beaucoup que mes constatations fassent un jour l’objet d’une étude sérieuse. La nouveauté provoque toujours la suspicion, c’est normal. Heureusement, certains professionnels curieux sont venus me voir et j’espère que d’autres suivront leurs pas. Mes ouvrages « LE CHIEN DE VOUS A LUI ». Voir mes 890 vidéos avec plus 500 chiens sauvés de l’euthanasie grâce à la « communication salivaire ».

Eric TRAMSON

Organisme de formation certifié DATOCKE liés aux métiers des animaux

Éducateur canin reconnu internationalement !

Auteur des livres LE CHIEN DE VOUS A LUI

www.erictramson.com & https://www.youtube.com/user/ricocyno/videos

Consultant et expert canin pour les Médias

 

4 réflexions au sujet de “LA CASTRATION EST UN ACTE DE MALTRAITANCE?”

  1. En ce qui concerne la castration, je trouve normal de la faire pour les animaux de refuges ainsi que les animaux représentant un réel problème de consanguinité (non contrôlé) après je ne suis pas experte mais quand il s’agit de la méthode d’Éric, il a suffisamment prouvé ces bienfaits. C’est mon point de vue.

    Répondre
  2. La stérilisation systématique des chiens impubères est de plus en plus remise en cause
    Il existe des études sérieuses à ce sujet, notamment en ce qui concerne d’en possibles effets de la stérilisation précoce des chiens de grand format ( ostéosarcome chez le Rott, et autres grandes races , mais aussi baisse des défenses immunitaires,..on parle aussi des lymphomes, rupture des ligaments croisés, mastocytomes plus fréquents chez les femelles stérilisées.)
    On trouve aisément des articles vétérinaires à ce sujet.,
    Quant à la modification du caractère, il semblerait qu’au contraire les femelles stérilisées aient un tempérament plus vindicatif
    Castrer un chien pour calmer son tempérament est un aveu d’incompétence ..
    En clair la stérilisation des chiens n’a aucune raison d’être sauf raison pathologique. Ce n’est pas un acte anodin.
    Et ce n’est pas par une politique de stérilisation canine que l’on réduira le nombre de chiens dans les refuges, seule une gestion sérieuse de l’élevage pourra résoudre ce problème
    Pour terminer, c’est avec une très grande colère que j’ai appris que deux jeunes leonbergs que j’avais élèves ont été castrés à 9 mois sur conseil de vétérinaires . L’un car il était bagarreur et l’autre «  pour lui éviter un cancer des testicules (!!!).
    Et ce en dépit de mes recommandations à ne pas le faire
    J’espère de tout mon cœur qu’ils ne développeront pas de cancer de l’os ( ostéosarcome) dans quelques années.
    Voilà mon avis
    Je me bats aussi contre cet acte , qui n’est souvent qu’un acte destiné au confort du maître
    En ce qui concerne les chats mon avis est différent car il est beaucoup plus difficile de gérer la reproduction, à tous points de vue. des chats que celle dès chiens .

    Répondre

Laisser un commentaire

close

Réservez mon livre maintenant !