Race Cané Corso

Race Cané Corso.

Le Cané Corso est un chien à la mode. Douzième parmi le TOP 30 des chiens les plus vendus en France en 2019.
Cette race Cané Corso puissante, élégante, non catégorisée mais excellente protectrice des biens et des personnes, au caractère calme et affectueux avec ses proches peut tenter beaucoup de monde. Il a toutefois des exigences à la hauteur de ses capacités.

l) Comprendre d’où il vient pour savoir qui il est.

Cette race  a pour origine directe le Canis Pugnax, molosse utilisé par les légions romaines comme chien de guerre. Un chien suffisamment fort et courageux pour repousser les lions vers leurs quartiers à la fin des jeux du cirque.
 
Dés le Moyen Âge, les hommes ont fait évoluer ce chien vers une version plus légère et agile afin d’en faire un chien de chasse au gros gibier ( sanglier, blaireau, ours, loup …). Ainsi est né l’actuelle race Cané Corso, qui fut un chien très répandu sur toute la péninsule italienne pendant des siècles.
 
Ce chien correspondait parfaitement aux attentes des fermiers du sud de l’Italie. Certes, il fallait nourrir ce grand chien robuste, mais c’était un vrai couteau suisse. Un même animal pouvait remplir plusieurs fonctions. Il chassait, gardait le bétail, protégeait les éleveurs de bovins en cas de charge de taureau, gardait la ferme et servait de protecteur lors des déplacements sur les chemins peu sûrs.
De plus, ce chien équilibré et affectueux ne représentait pas un danger pour leur famille et particulièrement leurs enfants une fois le soir venu.
C’est la raison pour laquelle cette race Cane corso a perduré jusqu’au vingtième siècle dans cette région.
Malheureusement, l’exode rurale ayant fait son œuvre, le Cané Corso a failli disparaître avec son cadre de vie. Il fut sauvé de justesse dans les années 70 et son avenir est aujourd’hui assuré.
 
De ses origines, la race du Cané Corso a hérité d’un physique robuste et dissuasif, d’une mâchoire puissante, d’un instinct de protection hors pair, d’une grande vigilance,d’une énergie supérieure à celle de à la plupart des autres races de grands molosses, d’un bon flair, d’une aptitude certaine à la chasse et de l’autonomie de réflexion que l’on attend d’un chien protecteur de troupeau ou d’un bon chien de garde.
 

II) et si c’était une voiture ?

La comparaison est particulièrement pertinente pour un Cané Corso. Ce serait sans aucun doute une Jeep Wrangler.
Solide, sûre, tout terrain, taillé pour l’aventure mais cher d’entretien. Ce chien est le parfait compagnon du baroudeur.
Vous n’achèteriez pas une Jeep Wrangler sans être attiré un tant soit peu par les grands espaces et les sensations fortes ? Si ?
 

III) Son caractère

Ses points forts

-Calme
 
-Équilibré
 
-Sûr de lui. Un bon Cané Corso ne doit pas être peureux. Ce trouble provient la plupart du temps d’une éducation inadaptée.
 
-Affectueux avec ses proches.
 
-Dissuasif. En principe, Il n’est pas inutilement agressif et cherchera en premier lieu à intimider. Ce chien fait preuve de discernement lorsqu’il est correctement éduqué. À vous d’enrichir ses connaissances du monde extérieur afin d’en faire un excellent chien de garde et de protection, apte à faire la différence entre un danger réel et une rencontre amicale.
 
-Vigilant
 
-Protecteur. Chiot, il se doit d’être amical avec tous. Arrivé à l’âge adulte, vers 18 ou 20 mois, son instinct très marqué prendra naturellement le dessus. Vous ne devez surtout pas intervenir à ce niveau pour accélérer le processus. Vous en feriez un chien instable.
 
-Intelligent.
 
-Polyvalent. Il peut pratiquer de nombreuses activités sportives.
 
-Très tolérant avec les enfants. Attention, tout chien peut mal réagir face au comportement inapproprié d’un enfant et il ne faut jamais les laisser seuls sans surveillance. Toutefois, les cris, l’agitation, les réactions non prévues des enfants sont mieux gérés par une race calme et équilibrée que par une race réactive et nerveuse. Ce n’est pas un permis pour faire n’importe quoi. Les enfants doivent apprendre à respecter leur chien.
 
-Plus à l’écoute de son maître que la majorité des autres races de grand molosse et donc plus simple à dresser. Il cherchera à vous plaire et s’adaptera à vos attentes si vous tenez compte de ses besoins.

Ce qui pourrait ne pas vous plaire

 
-Forte personnalité qui a besoin d’un maître cohérent et constant dans ses demandes.
 
-Besoin d’autorité sans violence.
 
-Doit être familiarisé au maximum de situations possibles dès son plus jeune âge afin de pouvoir développer ses facultés de discernement.
 
-Les cours d’éducation canine sont un passage obligé.
 
-Demande de l’activité physique et mentale pour pouvoir rester équilibré. Il est moins exigent qu’un chien de conduite de troupeau, mais ne le prenez pas pour un “ pantouflard”. C’est un chien actif et intelligent qui veut travailler.
 
-Maturité physique et mentale lente ( plus de deux ans). Il faut être patient.
 
-La cohabitation d’un mâle avec un congénère du même sex et de gabarit équivalent peu être difficile.
 
-Il peut se montrer agressif face à d’autres grands mâles dans les lieux publics, restez vigilant !
 
-Supporte mal la solitude lorsqu’elle dure des journées entières. Il est davantage garde du corps que pur chien de garde. Si vous devez le laisser seul, faites le vivre à plusieurs.
 
-Il signale sa présence et prévient ses maîtres à l’approche d’un intrus. Le soir et la nuit, cette tendance sera encore plus marquée. Si vous vivez dans une zone densément peuplée, ses aboiements puissants pourraient déranger vos voisins. Il serait donc préférable de le faire dormir à l’intérieur de votre domicile où il se montrera d’une sagesse remarquable. De toute manière, un chien de garde sera toujours plus efficace à l’intérieur que dans un jardin où les voleurs peuvent tenter de l’empoisonner en lui jetant de la nourriture ou lui envoyer une balle entourée de fil de fer barbelé par exemple. Il sera beaucoup moins facile de se débarrasser d’un chien déjà sur ses gardes, alerté par le bruit de l’intrusion.
 
-Comme tous les grands chiens, il pourrait bousculer ou griffer de jeunes enfants sans volonté de nuire.
 

IV)Sur quels points faut il insister en matière d’éducation et de dressage pour un cané corso ?

Afin de pouvoir développer tout son potentiel, le Cané Corso nécessite un vrai investissement personnel de la part de son maître et beaucoup de patience. C’est la raison pour laquelle on parle de “ maître expérimenté “ et de “ chien non recommandé pour un maître débutant”.

la familiarisation

Tout d’abord, le Cané Corso a besoin d’une socialisation de grande qualité. Adulte, il pèsera environ 50 kgs. C’est un chien puissant, énergique, au tempérament plutôt dominant, surtout pour les males. Il est méfiant par nature puisque sa sélection génétique a insisté sur ce trait de caractère afin d’en faire un bon chien de garde et de défense. S’il sent un danger, il aura tendance à l’affronter plutôt qu’à se soumettre. L’enjeu est de permettre à ce chien intelligent de faire la différence entre une agression et une interaction normale.
Il faut dès son adoption l’emmener partout: au restaurant, en ville, en forêt, à la mer…. en fonction de votre lieu de vie. Montrez lui le maximum d’animaux possible afin que ces derniers ne soient pas synonymes de danger ou une proie. Faites le caresser par des inconnus.Tout le monde adore les chiots, vous trouverez facilement des volontaires. Promenez le en voiture. Montrez lui des vélos, des motos….Fréquentez les parcs, les terrains de foot ou de rugby afin qu’il voit et soit approché par des hordes d’enfants criants et gesticulants; l’idéal étant qu’ils viennent le caresser.
En un mot, traitez le comme si vous veniez d’acquérir un inoffensif chiot Labrador.

L’étranger doit être perçu par votre chien à priori comme amical.

Cette familiarisation doit être intensive et continue jusqu’à l’âge adulte. Un mâle Cané Corso est psychologiquement adulte vers deux ans et demi; une femelle un peu moins.
N’attendez pas. Lutter contre les à priori d’un chiot demande de la persévérance, mais face à un adulte tel que lui, le défi sera bien plus difficile à relever. Un Cané Corso en colère, c’est 30 kgs de muscles bandés et un aboiement impressionnant. S’il s’alarme pour un rien, il sera vite bani des centres villes. Un vrai gâchis pour un animal dont l’ambition est de pouvoir vous suivre partout et qui en est largement capable !

Les cours d’éducation canine

Ces cours ont l’avantage de vous permettre de vous positionner en temps que leader auprès de votre animal face à des congénères. Vous donnez des commandements auxquels il apprend à obéir alors que son attention est naturellement attirée par les autres chiens. C’est un excellent exercice.
Le Cane Corso doit impérativement apprendre les ordres de base et la marche en laisse. Soyez patient et persévèrent, il peut se montrer têtu. Répétez tous les jours les mêmes demandes.
 
Comme je l’ai écrit plus haut, les chiens de protection de troupeau et de garde doivent avoir l’esprit d’initiative. Leur travail est d’être vigilant, d’analyser correctement une situation et d’agir en cas de danger en l’absence des hommes. Ces chiens n’ont pas été sélectionnés pour leur obéissance extrême aux ordres mais pour leur autonomie d’action. Ce ne sont pas des chiens de conduite de troupeau comme les Bergers australiens par exemple. Ils ont donc tendance à analyser l’intérêt de votre demande avant d’y répondre.
Toutefois, lorsque vous aurez gagné sa confiance et qu’il comprendra quel est son travail, il l’accomplira avec dévouement. Certains propriétaires de Cane Corso obtiennent d’ailleurs d’excellents résultats en obéissance en adoptant les bonnes méthodes.

L’autorité et le positionnement hiérarchique

On peut lire partout que le Cané Corso a besoin d’un maître “ ferme et bienveillant”, “ d’ une main de fer dans un gant de velour” .
Tous les chiens ont besoin d’autorité, mais particulièrement un grand molosse. Vous n’avez pas besoin d’avoir le charisme d’un adjudant des forces spéciales pour y parvenir.
Instaurez des règles et faites les respecter, sans violence mais avec fermeté.
 
Si vous avez un problème avec la notion de hiérarchie et que vous ne voulez pas assumer le rôle de guide, il vaudrait mieux choisir une autre race. Vous ne pourrez pas vous permettre de laisser un Cané Corso dicter ses règles. Ce serait dangereux pour vous et pour les autres.
Ce chien est particulièrement sensible aux manifestations extérieures du statut de chef. Vous pouvez lui interdire les canapés, les chambres, l’obliger à s’assoir et être calme avant de sortir se promener, instaurer un protocole avant de le nourrir ( assis, couché ….. ). Faites le travailler pour obtenir ce qu’il désir.
 
Cohérence dans les demandes et constance dans l’application des règles sont les maîtres mots pour vivre en harmonie avec ce chien.

V)Que signifie le terme activité mentale pour un de race Cané Corso ?

Un peu de bon sens. Nos ancêtres ne pratiquaient pas de sports canins et leurs chiens étaient très heureux et équilibrés.
 
Vous n’êtes pas obligés de pratiquer l’agility ou le mordant pour satisfaire les besoins de votre animal. Le Cané Corso n’est pas un chien de canapé. Il a besoin d’activité physique et mentale au quotidien. Faire le tour de son jardin, même vaste, ne comblera pas son goût de l’aventure. Il risque de s’ennuyer et un chien qui s’ennuie devient destructeur , aboie et développe toute sorte de pathologies mentales.
 
De simples promenades journalières en forêt ou à la campagne d’au moins une heure ( les endroits peu fréquentés et sauvages ) lui donne l’occasion d’exercer son flair ce qui est une occupation intellectuelle canine. Vous pourrez alors les tenir en longe d’au moins 5 mètres. Le chien, libre de ses mouvements, sera alors très satisfait de pouvoir exercer son odorat et d’explorer à son rythme son environnement. Si vous vivez en appartement, vous devrez doubler ce temps.
 
Donnez lui de grands os en nerf de bœuf à ronger. L’alimentation industrielle moderne s’avale trop rapidement et sans effort. Le chien aime passer de longs moments à éroder des os. C’est une occupation saine et très satisfaisante pour lui. Attention! Il ne faut jamais lui donner d’os cuit.
 
Emmenez le en ville avec vous. Dans cet environnement agité, ses capacités de vigilance seront très sollicités et sa curiosité satisfaite. Rappelez vous que sa fonction favorite est garde du corps. Quelle meilleure activité mentale pourrait-il pratiquer ? Si vous le faites régulièrement depuis ses premiers mois, vous trouverez cet exercice de plus en plus naturel et facile. Vous apprendrez à connaître ses points faibles et saurez mieux réagir le cas échéant.

VI) Les activités sportives du cané corso

Comme pour toutes les grandes races, la pratique du sport doit être modérée durant sa croissance. Le chiot commence par des promenades d’une demie heure qui s’allongeront progressivement . Il suffit d’être attentif à ses signaux de fatigue. Un chiot de moins de 15 mois ne devrait pas être incité à sauter ou monter et descendre trop fréquemment des escaliers.
 
Si les sports canins vous motivent, de nombreuses disciplines lui sont ouvertes:
 
Le canicross
L’Agility
Le sauvetage à l’eau
Le pistage
La recherche utilitaire…
 
Les disciplines incluant le mordant: Ring, RCI, Campagne, Mondioring.
 
Le Cané Corso est habilité au mordant. C’est même une discipline dans laquelle il s’épanoui, avec des règles à respecter.
 
Ne jamais pratiquer ce sport en dehors d’une structure encadrée par de vrais professionnels compétents dans ce domaine.
 
Attendre que votre chien ait au moins 15 mois, voir 18. Un stress important au niveau des appuis avant la fin de sa croissance pourrait occasionner des dommages physiques importants.
 
Ne pratiquer cette discipline qu’avec un chien parfaitement équilibré, familiarisé à tout type d’environnement  et qui ne conteste pas votre autorité. Vous devez avoir parfaitement confiance en lui et en vous même avant de vous lancer dans ce sport.
 
Son apprentissage commence plus tardivement que celui du malinois, mais il comprend vite. IL est plus réfléchi dans ses actions, ce qui évite les débordements. Il répond bien aux ordres de cessation et travaille plus qu’il ne joue.
 
Le cané Corso est un très bon chien d’agent de sécurité.

VI) La nourriture du cané corso

Pour le maintenir en bonne santé, vous devez lui fournir une nourriture de grande qualité et éviter les céréales. Cela représente un budget conséquent étant donné sa morphologie.
Cependant, les soins vétérinaires pouvant se montrer très onéreux pour les chiens de grande race, il est préférable de ne pas faire l’impasse sur ce budget.

VII) La santé du cané corso

Le Cané Corso est un chien robuste.
 
Les deux maladies le plus souvent observer sont:
 
– La dysplasie de la hanche
 
– Le prolapsus de la glande lacrymale ( ou glande de Harder)
 
Autres videos qui parle du Cané Corso
 
?◼◼◼◼AUTRE VIDEOS CANE CORSO ◼◼◼◼
 
➠ PARIS CANE CORSO AGRESSIF A LA GAMELLE QUE FAIRE POUR L EDUQUER
➠ PREDATOR/VIDEO CHIEN/AGRESSIVE DOGS/ERICTRAMSON/CANE CORSO/
➠ DE COMPORTEMENT AGRESSIF CHIEN CANE CORSO CROISE DOG ARGENTIN/ ERIC TRAMSON
➠ COMMENT CANALISER UN CHIEN CANE CORSO AGRESSIF ET MORDEUR?
➠ COMMENT ÉDUQUER UN CHIOT MOLOSSE DE RACE CANE CORSO AGRESSIF/ERIC TRAMSON/EDUCATEUR CANIN FRANCE
➠ 2 CHIENS EXTREMENT BAGARREURS DE RACE CANE CORSO TEASER MARSEILLE/AIX EN PROVENCE
➠ 2 CHIENS EXTREMENT BAGARREURS DE RACE CANE CORSO TEASER MARSEILLE/AIX EN PROVENCE
➠# 17 des tendances TEST AGRESSIF CHIEN/CANE CORSO/COMMUNICATION SALIVAIRE/EDUCATEUR CANIN

Laisser un commentaire

close

Réservez mon livre maintenant !